Commercialisation

9 éléments d’un business plan réussi

Posted by admin

Un business plan est votre feuille de route vers la rentabilité et le succès. Un plan bien pensé décrit la vision que vous avez pour l’entreprise et le chemin que vous suivrez pour concrétiser cette vision. Il sert également d’outil de communication pour les employés, les clients et les ressources financières potentielles. Un plan d’affaires efficace comporte neuf éléments clés.

1. Résumé de gestionLe résumé décrit les principaux éléments du plan, tels que la mission et les objectifs de l’entreprise, les marchés cibles, les produits et services, les principaux concurrents, la stratégie marketing et les finances. Le résumé doit faire une à deux pages et convaincre le lecteur de revoir le plan d’affaires complet.

2. Description de l’entrepriseLa description de l’entreprise donne une image claire de ce que représente votre entreprise, de ce qu’elle fait et de son fonctionnement. En d’autres termes, il articule votre entreprise déclaration de mission, qui est une brève déclaration officielle décrivant l’objectif spécifique de votre entreprise.

3. Marché de nicheCette partie du plan décrit vos clients visés, l’environnement plus large dans lequel votre entreprise fonctionnera et pourquoi cet environnement est viable. La clé est d’identifier votre créneau souhaité et d’expliquer pourquoi vous pouvez réussir. Pour ce faire, vous devez répondre à trois questions:

Qui dois-je servir (qui sont mes clients, qui sont les personnes que je souhaite en tant que client)?

Quelle valeur est-ce que j’offre (que peuvent faire mes clients grâce à moi = proposition de valeur)?

Comment puis-je aider les clients à atteindre cette valeur (quels produits et services puis-je proposer)?

4. ConcoursCette partie du plan décrit vos principaux concurrents commerciaux, y compris leurs forces et leurs faiblesses. Le facteur le plus important est l’identification de vos avantages concurrentiels. Vous pouvez développer cette section efficacement en répondant aux questions suivantes:

Qui est mon principal concurrent?

En quoi ce que j’offre diffère-t-il de ces concurrents (rappelez-vous votre proposition de valeur)?

Quels sont mes avantages et inconvénients concurrentiels?

5. Stratégie de marketingLa démarche la plus importante que vous puissiez franchir en tant qu’entrepreneur est de commercialiser efficacement vos biens et services. Vous pouvez avoir les meilleurs produits au monde, mais si personne ne les connaît, votre entreprise échouera. Créer une stratégie marketing réussie consiste à aborder les 5 P:

Produit – Que vendez-vous?

Prix ​​- Combien facturez-vous?

Personne – Quel est votre marché cible (c.-à-d. Niche de marché)?

Localisation – Comment vos produits et services sont-ils distribués?

Promotion – Comment faites-vous connaître aux clients potentiels vos produits et services?

6. OpérationsLa section d’édition décrit comment le travail sera effectué. Ce n’est pas une partie particulièrement détaillée de votre plan d’affaires, mais il doit décrire les activités commerciales typiques de votre entreprise.

7. Gestion et organisationCette section identifie les principaux chefs d’entreprise et la structure organisationnelle. C’est une section très importante si vous avez un personnel. C’est également essentiel lorsque vous recherchez des capitaux. Les investisseurs rechercheront en profondeur les antécédents de l’équipe de direction responsable de votre entreprise.

8. Développement à long termeCette partie du plan décrit la croissance de votre entreprise au fil du temps. Vous devez fournir un calendrier précis pour le développement de l’entreprise, y compris une identification des risques potentiels auxquels votre entreprise est confrontée. Vous pouvez démarrer ce processus en répondant aux questions suivantes:

Où voulez-vous que votre entreprise soit dans 1 an en termes de Produit la personne et endroit

Où voulez-vous que votre entreprise soit dans 3 ans? Produit la personne et endroit

9. FinancesLa dernière partie du plan d’affaires présente vos projections financières pour les premières années de l’entreprise. Idéalement, cela implique la production de plusieurs formes, dont une compte de profits et pertes (décrit les bénéfices attendus sur une période donnée), un analyse des flux de trésorerie (évalue le mouvement des liquidités entrant et sortant de l’entreprise), et un Analyse de rentabilité (estimer le point auquel les revenus reçus sont égaux au coût de génération de ces revenus).

Leave A Comment