La mise en réseau

Aliénation des réseaux sociaux: se détache-t-on les uns des autres?

Posted by admin

Les médias sociaux sont salués comme le seul canal numérique qui tourne vraiment autour de l’idée de rassembler les gens. Bien que cela soit bien sûr vrai, les analystes et les utilisateurs découvrent que sa popularité est également liée à une tendance croissante d’aliénation et de solitude. Le fait que les médias sociaux puissent être responsables de la solitude semble bizarre et contre-intuitif au début, mais une meilleure compréhension du média et du rôle qu’il joue dans la vie des gens rend ce fait plus facile à croire. Donc, si les réseaux sociaux en ligne se révèlent avoir un impact négatif sur la vie de certaines personnes, comment le média peut-il et doit-il être utilisé par des personnes et des marques, ou pas du tout?

Les réseaux sociaux sont à la hausse

Prétendre que les médias sociaux sont la cause profonde de l’aliénation vécue par des millions de personnes peut être un peu trompeur. Cependant, il y a certainement une tendance qui indique que l’épidémie de solitude et la montée des médias sociaux sont chronologiquement liées. Alors que de plus en plus de personnes faisaient partie de réseaux sociaux en constante expansion, les éléments les plus importants de l’interaction humaine ont commencé à disparaître. L’interaction personnelle a été échangée contre une interaction abstraite en ligne. La communication verbale continue de décliner à mesure que de plus en plus de personnes communiquent avec des textes plus courts ou même indirectement. D’une certaine manière, il semble que la simple réalisation d’être super connecté à un réseau social à tout moment a rendu une communication constante inutile. Puisque vous savez déjà ce qui se passe actuellement dans la vie d’un ami, il semble inutile de contacter cette personne pour se connecter et en savoir plus sur sa vie.

Communication indirecte et aliénation

Les réseaux sociaux ont peut-être commencé comme une idée pour connecter les gens, mais l’évolution en a fait davantage une plate-forme de diffusion où l’interaction directe avec les autres n’est pas vraiment nécessaire. Plutôt que d’utiliser des canaux en ligne pour développer activement nos contacts sociaux en parlant ou en se connectant avec des gens, de nombreux utilisateurs fonctionnent désormais de manière isolée – ils ne publient que du contenu et des mises à jour qui reflètent leur situation actuelle. Bien que ces types de “publication” suscitent souvent une certaine forme d’engagement, comme un commentaire rapide ou le “j’aime” à courte vue, il s’agit d’un maigre échange social qui peut être assimilé à saluer un ami quand il ou elle vient la rue.

Connexions rompues et obtenues

Si l’aliénation des médias sociaux est certainement un symptôme troublant de l’ère numérique et de ses impact sur l’interaction humaine et comportement, il présente également de nombreuses histoires qui contredisent les découvertes d’utilisateurs solitaires des médias sociaux. Les réseaux sociaux ont aidé de nombreuses personnes à se connecter avec plus de personnes qu’elles ne le feraient autrement, tout en leur permettant également de se connecter avec des amis et des membres de leur famille qui vivent loin. Dans l’ensemble, l’expérience des médias sociaux est en grande partie ce que les utilisateurs en font. Les personnes sujettes à l’anxiété sociale et à l’isolement sont susceptibles d’augmenter ces sentiments grâce à l’utilisation des médias sociaux, tandis que celles qui sont naturellement enclines à socialiser trouveront la plate-forme utile en tant que complément à leur vie sociale.

Les médias sociaux ont changé la façon dont les gens interagissent les uns avec les autres et avec les marques, et les entreprises conscientes de ces changements subtils surpasseront leurs concurrents. Comprendre comment utiliser les médias sociaux comme une ressource plutôt que comme un substitut à la connexion humaine est la clé d’une expérience positive qui peut être enrichissante, utile et amusante.

Leave A Comment